Formation et conseil en Finance émotionnelle et comportementale

Psychologie choix_jugements L’EMH (Hypothèse d’efficience des marchés) a été la proposition centrale de la finance pendant plus de 30 ans.
Cette hypothèse signifiait que le prix des actions sur les marchés financiers devait être égal à la valeur fondamentale, à cause de la rationalité des investisseurs ou parce que les arbitrages éliminaient les anomalies de prix.
Ces explications sont largement contredites par la psychologie.
Les modèles de finance comportementale expliquent mieux les données financières disponibles que l’EMH.

Les recherches ont conduit à mettre en évidence des raccourcis mentaux qu’utilisent les investisseurs, appelés heuristiques.
En outre, nos décisions font l’objet de biais systématiques qui les rendent sous-optimales.
Les prix Nobel 2002, Daniel Kanheman et Amos Tsversky, ont montré dans leur Théorie des perspectives que certains de ces biais modifient notre choix d’allocation.

Philippe Sarica propose des formations permettant de mieux comprendre ces biais et leurs implications sur nos décisions financières ou celles des clients que peuvent être amenés à conseiller les CGP ou les Institutions Financières.


retour à la liste des produits et des services proposés